14 août – Adèle CHARVET & Florian CAROUBI

31 juillet – Aline PIBOULE
15 août – BAB ASSALAM

Vendredi 14 août, 20h30
Fécamp, Église Saint-Étienne

FAURÉ, L’Horizon Chimérique op. 118
DEBUSSY, Reflets dans l’eau, extrait des Images, 1ère série, piano seul
De Grève, extrait des Proses Lyriques
CHAUSSON, Le temps des Lilas, extrait du Poème de l’Amour et de la Mer op. 19
DUPARC, La Vie Antérieure
SAMAZEUILH, Clair de Lune au Large, extrait des Chants de la Mer, piano seul
BOULANGER, Soleils couchants
ROUSSEL, Le départ, op. 3
Adieux, op. 8
A l’Heure du Retour
RAVEL
Une Barque sur l’Océan, extrait des Miroirs, piano seul
Asie, extrait de Shéhérazade

Adèle CHARVET, mezzo-soprano
Florian CAROUBI, piano

La mer comme déchirante séparatrice des amants, comme rêve d’un idéal exotique, comme l’expression d’une nostalgie diffuse et de désirs d’envols, ou simplement comme sujet aux plus rutilantes peintures des sons ; en élément naturel changeant et multiforme, la mer trouve dans l’impressionnisme musical français une place toujours renouvelée. L’impressionnisme transparaît dans ce programme de plusieurs manières. D’abord temporellement chez Duparc ou Chausson, dont les œuvres sont contemporaines des huit grandes expositions publiques, entre 1874 et 1886. Ensuite et surtout, esthétiquement, dans l’écriture souple, fluide, colorée et visionnaire des pièces de piano seul, dans la ductilité des harmonies de l’Horizon Chimérique, dans la rupture avec l’académisme tonal de l’ensemble de ces compositeurs français, dans ce contact direct et sensoriel à la nature, et plus particulièrement ici à l’immensité de la mer.


Ce concert est soutenu par Normandie Impressionniste.

© Crédit Photo : Marco Borggreve

Adèle Charvet & Florian Caroubi © Martin Noda
Menu