21 août – Le jardin des délices

20 août – Le Poème Harmonique
21 août – Via, lux, veritas

Dimanche 21 août, 15h
Villequier, Église de Bébec

François LAZAREVITCH, flûte à bec, flûte traversière, musette

Avec ses sonorités plaintives ou jubilatoires, sa rapidité d’articulation qui permet une virtuosité époustouflante, la flûte a toujours attiré l’attention des compositeurs de l’époque baroque. Vers 1650, le hollandais Jacob Van Eyck (1590-1657) laissa le plus volumineux recueil jamais publié pour un même instrument : Der Fluyten Lust Hof (Le jardin des délices de la flûte), qui en synthétise les possibilités sonores et offre en outre des transcriptions éblouissantes des grands « tubes » de son temps. Il va sans dire que François Lazarevitch dispose des atouts techniques nécessaires pour affronter ces pages redoutables. Surtout, le musicien d’exception insuffle à ces chefs-d’œuvre une vie frémissante, sans cesse renouvelée.

« Les richesses de cet univers plein de vie et d’émotion sont une nourriture essentielle de l’âme. »
François Lazarevitch

Avec le soutien de l’Odia Normandie / Office de diffusion et d’information artistique de Normandie

© Crédit Photo : Sandrine Expilly

Menu