22 août – Tempête et passion

21 août – Via, lux, veritas
23 août – Nocturne

Lundi 22 août, 20h30
Barentin, Église

HAYDN, Ouverture de l’isola Disabitata Hob XXVIII:9
BEETHOVEN, Concerto n°2 opus 19
KRAUS, Ouverture d’église VB 147
HAYDN, Symphonie en ut mineur n°78

La Petite Symphonie
Daniel ISOIR, direction et pianoforte

Les 12 musiciens de La Petite Symphonie dirigée par Daniel Isoir se réunissent autour du Concerto opus 19 de Beethoven et de cette période de la fin du 18ème siècle, pas encore tout à fait romantique, mais s’éloignant peu à peu de l’esprit du classicisme. Un mouvement précurseur avait vu le jour dans les années 1770, le Sturm und Drang (qui se traduirait par tempête et passion), dont le désir de liberté et un refus des conventions sociales et morales étaient les valeurs centrales. Carl Philipp Emanuel Bach, Mozart, Haydn, ont tenté de transposer cette esthétique à leur musique. Beethoven, de par sa personnalité, en est logiquement l’héritier, étant en outre, à cette époque élève de Haydn. La Petite Symphonie propose après le concerto de Beethoven une des magnifiques symphonies de Haydn, la 78ème, en ut mineur ainsi que deux pièces symphoniques moins connues mais passionnantes : l’ouverture de l’Opéra l’île déserte de Haydn et une étonnante ouverture d’église de Kraus, immense compositeur qu’on redécouvre aujourd’hui comme un précurseur important du romantisme.

Ce concert est un événement des Journées Solstice

Avec le soutien de l’Odia Normandie / Office de diffusion et d’information artistique de Normandie

© Crédit Photo : Nicola Dal Maso

Menu