28 août – Paul LAY

27 août – Jeune Chœur du Conservatoire de Rouen
29 août – Ensemble VARIANCES

Vendredi 28 août, 20h30
Petit-Quevilly, Salle l’Astrolabe

Improvisations autour de Beethoven

Paul LAY, piano

Pour ce concert, le pianiste de jazz Paul Lay réinvente et improvise les plus belles pages de Beethoven. Tout en conservant l’esprit du compositeur, il développe au piano de nouvelles formes à partir de fragments d’oeuvres, comme la Sonate au Clair de Lune ou le mouvement funèbre de la 7e symphonie.


Pianiste aux multiples facettes musicales, Paul Lay entre dans la cour des grands. Il enchaine depuis une dizaine d’années les prix prestigieux : Prix de Soliste du Concours de la Défense, Concours de Piano-Jazz de Moscou, Concours Martial Solal, Concours de Montreux, Prix de l’Académie Charles Cros avec son deuxième album Mikado, et Prix Django Reinhardt de l’Académie du jazz. A la fin de l’année 2018, Paul sort l’album Thanks a Million, en duo aux côtés d’Éric le Lann, pour un vibrant hommage à Louis Armstrong, particulièrement acclamé par la critique et le public. Régulièrement invité à l’étranger Paul Lay se produit à New York, à Toronto, à Berlin, à Varsovie. Il effectue des tournées en Allemagne, en Russie, au Pérou, au Mexique, en République Dominicaine, en Chine, et au Japon. Son nouveau projet Deep Rivers s’annonce déjà comme un des temps forts de cette année 2020.

© Crédit Photo : Jean-Baptiste Millot

Paul Lay, remarquable (comme souvent les jazzmen) improvisateur. Mais réussir une évocation de la vie de Beethoven qui soit intelligente, émouvante, pas scolaire, nourrie de musique “à la Paul Lay” (quel intérêt, sinon?) et d’images qui ne soient pas prétextes -essayez donc !

France TV/INFO
Menu