29 août – Musiciens de l’orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie

28 août – Messe & Te Deum pour Louis XIII
30 août – COUPERIN, Leçons de ténèbres

Lundi 29 août, 20h30
Saint Martin du Vivier, Église

MOZART, Quatuor n° 21 en ré majeur K.575
BRAHMS, Quintette pour clarinette et cordes en si mineur, opus 115

Teona KHARADZE, violon
Elena PEASE-LHOMMET, violon
Patrick DUSSART, alto
Hélène LATOUR, violoncelle
Naoko YOSHIMURA, clarinette

Lorsqu’il rentre à Vienne en 1789, Mozart se voit doté d’une commande : écrire six nouveaux quatuors pour le roi de Prusse. En s’attelant au premier (seuls trois verront finalement le jour), le compositeur n’oublie pas que son mécène joue lui-même du violoncelle. D’où la part belle laissée à cet instrument dans ce quatuor où le style galant alterne avec d’audacieuses ruptures tonales. Presque cent ans plus tard, Brahms donne de la voix à la clarinette dans son Quintette en si mineur qui rencontre le succès dès sa création. Entre lyrisme du violoncelle et moelleux de la clarinette, on succombe à la poésie de la musique de chambre.

© Crédit Photo : David Morganti

Menu